• Biographie

                                                                                                                                                                                                                                                           

     

       Fille d'une famille très modeste de pêcheurs-ostréiculteurs, c'est dans un milieu peu propice aux Arts et à la Musique que Rose-Marie Jougla voit le jour à Arès (Bassin d'Arcachon) le 11 Juin 1949.

      Elle commence la danse classique à 5 ans, élève très douée, mais une malformation cardiaque l'oblige à arrêter cette discipline; à 6 ans, elle commence le piano et des dispositions (dont une oreille exceptionnelle), se révèlent très vite : trois mois plus tard, elle est sélectionnée par un jury parisien pour enregistrer à la Radio Nationale (Poste Parisien).

       Lors d'une prestation dans une grande famille bourgeoise arésienne, un homme, ami en visite, est présent, un certain Sanson François qui jouera du Chopin... des inconnus pour cette famille de la mer qui est bien déstabilisée par cette bizarre petite fille...

    Biographie

    Biographie

       

       Malgré une santé qui restera toujours fragile, elle entre au conservatoire de Bordeaux à 8 ans, classes de A.M. Quinque, B. Clanché et Rosy Dupond, amie intime de Jeanne Marie Darré et de Wilhelm Kempff, et aura le grand privilège de travailler avec lui.

       Grâce à son directeur G. Carrère, elle rencontrera de très grands interprètes dont Clara Haskil dirigée par le tout jeune Roberto Benzi, György Cziffra, Antonio de Almeda, Sanson François (tiens!), Georgy Sebok et bien d'autres.

       A 12 ans, elle obtient le 1er prix au Royaume de la Musique et se produit avec avec l'Orchestre Symphonique de Bordeaux ainsi qu'en récitals. Un peu plus tard les 1er prix de piano à 4 mains, 1er prix d'excellence Léopold Bellan à l'unanimité et prix Debussy lui seront attribués.

       

      Ses études se poursuivent au conservatoire de Versailles (Madeleine Chacun, Jean Aubin), puis au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris (classes de Jean Doyen, Jacques Dumont et Nelly Pasquier, Roger Boutry, Jean-Claude Henry, Sylvaine Billier, Mme Lacôme d'Estalenx); ce parcours musical lui permet d'obtenir un prix d'excellence à l'unanimité avec félicitations du jury, plusieurs 1ers prix, prix, 1er accessit, 1ères médailles et mention très bien dans les disciplines de piano, musique de chambre, harmonie, contrepoint, déchiffrage, solfège, analyse et histoire de la musique.

      André Jolivet (dont elle garde le petit-fils en baby sitting) l'incite à composer, et elle rencontre Jean Michel Damase devant qui elle jouera son intermezzo.

     

    Biographie

    Biographie

     

        Préférant choisir les joies du clavier, elle continue de se perfectionner auprès de Nadine Vercambre et Leslie Whrigt, tout en rejoignant en tant que claveciniste l'orchestre Bernard Thomas, ce qui lui permet de retrouver des camarades du CNSM, d'effectuer des tournées en France et à l'étranger et de côtoyer Michel Piquemal qui lui enseignera la discipline de chef de choeurs.

      Très attirée par l'enseignement, elle est nommée au conservatoire de Versailles comme professeur assistant de M. Chacun;

      Considérée comme "l'enfant" de la famille Cazauran, elle aura le plaisir de faire la connaissance de Pierre Boulez et d'aborder avec lui, le travail rythmique du "Marteau sans maître".

       Quittant Paris pour Avignon, elle travaille alors avec Pierre Barbizet qui sera pour elle un Maître exceptionnel pour l'enseignement pianistique et pédagogique, avec tout particulièrement un très beau et mémorable cours pour le "passage du pouce sur les touches noires" ! 

     

      Son époux étant nommé à Aix-en-Provence, un poste de "solfège" se libérant, elle passe et obtient le Certificat d'Aptitude (C.A.) de Formation Musicale, intégrant ainsi le conservatoire Darius Milhaud (il lui sera aussi attribué l'intérim des classes d'Harmonie niveau supérieur, Histoire de la Musique et Analyse).

       Elle se passionne alors pour cette discipline, elle qui entend tout, cherchant dans les moindres détails la meilleure façon d'aider l'élève à progresser vite et bien, enseignement rigoureux mais qui permettra de  laisser place à l'amusement et d'en faire oublier le côté dit "rébarbatif".

       Elle continue de se produire en duo, trio, piano à 4 mains, et dirige l'orchestre Aix Circumtantia, prenant conseil auprès de Jean-Jacques Kantorow.

       En parallèle, elle s'initie à la peinture et obtient au concours régional des Artistes indépendants aixois le 2ème prix de dessin ainsi que le 4ème prix de peinture à l'huile: le  3ème prix est... son professeur.

       Egalement, elle  poursuit ses études de gemmologie.

     

    Biographie

    Biographie

     

        En 2007, "Tango 13" pour violon et piano est composé; suivent trois pièces pour alto et piano: "Habanera", "Tzigana" et "Le blanc berceau"; des transcriptions sont demandées. 

       Puis vient le conte musical "Sushi", écrit pour les classes de Formation Musicale 1er et 2ème cycles, comprenant récitant, dialogues, chants, claquettes, solistes, danseur,   instrumentistes,  jeu scénique.

        L’œuvre, véritable spectacle,  est crée en 2008 et remporte un franc succès.

       Ce "conte-comédie musicale" sera joué plusieurs fois et avec toujours autant de joies musicales pour petits et grands.

       Vont suivre d'autres compositions, puis en novembre 2012,  Sophie Baduel et Marie-Laurence Rocca, professeurs au CRR d'Aix-en-Pce, lui demandent de composer une oeuvre pour 16 violons, niveaux cycle 1 et cycle 2 réunis, et avec 4 pupitres de difficultés différentes, ce, afin d'être présentée au colloque de la "Journée Nationale du Violon" (association Lamirésol).    

       "Un violon pour une Orchidée" rencontre alors un réel succès, et l'éditeur Delatour-France, présent, souhaite éditer cette dernière ainsi que toutes les pièces déjà écrites. 

       L'aventure commence, et la composition va continuer sous diverses formes suivant la demande de musiciens professionnels intéressés par un travail spécifique:  niveaux allant des débutants jusqu'aux professionnels confirmés.

      

       Aujourd'hui professeur honoraire et pianiste accomplie, elle poursuit, entre autres, son travail de composition, ses oeuvres étant éditées  chez les Éditions Delatour-France, Éditions Henry Lemoine, Profs édition et 2mceditions. Toujours invitée à des jurys dans différentes disciplines et niveaux, elle se produit aussi, ce gracieusement, en concerts privés; impliquée dans des festivals et autres manifestations musicales, elle soutient également des causes méritantes par le biais de dons personnels ou recueillis auprès de ses contacts, laissant ainsi non seulement une trace généreuse de ses capacités incontestables de musicienne accomplie et respectée, mais offrant aussi une possibilité d'aide financière pour des structures Musique et Danse.

      Elle a formé énormément d'élèves dont beaucoup sont devenus concertistes ( Hélène Grimaud, Magali Demesse, Amandine Beyer, Christian-Pierre La Marca, Adrien La Marca, Samuel Parent, Nicolas Bourdoncle, Emmanuel Despax, Jérémie Baduel,  Audrey Vigoureux, Alexandre Lory, Alexandre Chenorkian, etc.), instrumentistes dans de grands orchestres,  cantatrices, chanteurs, composit(rices) (eurs) ou professeurs; d'autres ont pris une autre voie que celle de la musique.

        Tous ces "Chatons" ont la gratitude de toujours donner de leurs nouvelles et c'est avec chaleur qu'elle remercie leur douce fidélité.

      

    Biographie