•      www.editions-delatour.com

     

    1. " Habanera " (audio disponible);

    2. " Le blanc berceau " (audio disponible à "Alto et piano").


  •  www.editions-delatour.com

     

      1. Habanera

                                                                                                     pour commander , cliquez sur l'image !

     

                     Cette pièce transcrite pour flûte et piano , version dédiée à Claire Panattoni, a pour particularité une écriture sur pédale de « Do », jouée par le piano ; le balancement rythmique associé aux phrases mélodiques, permet aux deux instruments de créer une atmosphère lascive et sensuelle, avec des émotions parfois douloureuses dans certains passages. La dernière phrase, de tonalité majeure, contraste avec la tonalité mineure de l’ensemble dont l’interprétation reste assez difficile pour l’expression et les sentiments à exprimer.  

                      Cette oeuvre très agréable à jouer et à écouter, pourra être interprétée facilement en public et en concours ou audition.

     

    Niveau : 6/8 , moyenne difficulté à assez difficile.           Minutage : 6'30.

     

    Autres versions :

    • Alto et piano: version originale (audio disponible);
    • Alto et orchestre à cordes;
    • Violoncelle et piano (audio disponible);
    • Violon et piano.

     

     

     

     paru chez "l'Éducation Musicale":

    (voir à "Habanera" pour alto et piano) 

    1. Habanera


  •  www.editions-delatour.com

     

      2. Le blanc berceau

    pour commander , cliquez sur l'image !

     

                 Cette pièce dédiée à ma petite-fille Axelle, transcrite pour flûte traversière et piano à l'attention de Soizic Consolo, professeur au CRD d'Aix-en-Pce (conservatoire), et de difficulté moyenne-(fort), est une berceuse pour calmer l'enfant qui pleure, le menant doucement jusqu’au sommeil.

                      La partie du piano évoque le balancement du berceau et les pleurs de l’enfant (accords dissonants) ; la partie de la flûte évoque une mélodie chantée par la maman. La tonalité mineure du début fait place à la tonalité majeure pour la réexposition du thème, instant où l’enfant s’est calmé (accords moins dissonants). La fin de la pièce évoque le balancement du berceau qui peu à peu s’arrête : chut ! l’enfant s’est endormi...

                      Cette oeuvre tendre et douce trouvera aisément sa place dans les auditions, concours et même concerts, l'interprétation n'étant pas très facile.

     

    Niveau : 5 (6)/8 , moyenne difficulté (à assez difficile).        Minutage : 4'15.

     

    Autres versions :

    • Alto et piano (version originale, audio disponible);
    • Violon et piano (transposée en mi mineur).

     





    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique